Réchésy

Réchésy

"D'azur à la fleur de lys d'or surmontée d'une couronne du même."

  • Point de vue
    Point de vue
    Réchésy
  • Vendeline
    Vendeline
    Réchésy
Population
Réchésiens
Nombre d'habitants
814
Superficie
12.61 km²
Altitude moyenne
397 m (mini) - 552 m (maxi)
Maire
Didier MATHIEU
Les adjoints

Jacqueline Stalder (1er Adjoint)
André Kleiber (2ème Adjoint)
Daniel Dubail (3ème Adjoint)

Date d'entrée dans la Communauté de Communes
1er janvier 2002
Contact Mairie
3 place de la Mairie
90370 Réchésy
Tél : 03 84 29 63 57
Fax : 03 84 29 63 57
Histoire et patrimoine

Réchésy est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Franche-Comté. Elle fait partie du canton de Delle. Ses habitants sont appelés les Réchésiens.

Le village est situé aux confins du département, de la Suisse et du département du Haut-Rhin. La borne dite des Trois Puissances rappelle que Réchésy fut, pendant 44 ans, village frontière entre l'Empire allemand, qui avait annexé l'Alsace, et la France. Le village est arrosé par la Vendline, une rivière prenant sa source près du village suisse de Vendlincourt. Il est situé à 430 mètres d'altitude, à 1 km de la frontière suisse, 10 km de Delle et 30 km de Belfort, chef-lieu du département.

Le nom du village est cité pour la première fois en 1291 sous la forme de Raschesi. On le rencontre ensuite dans un état de 1302 sous l'orthographe Röchelis et sous Röschelim en 1441. Au XIIIe siècle, le village forme une mairie dépendant de la prévôté de Florimont. Dès cette époque Réchésy possède une église et constitue une paroisse. Par la suite deux chapelles sont évoquées dans les archives, l'une est dédiée aux Trois Rois et l'autre à Saint-Nicolas. Une église, consacrée à Notre-Dame de l'Assomption, existait déjà en 1441.

Devenue trop petite, elle fut remplacée dans les années 1850 par un édifice plus grand dédié à Saint-Jean-Baptiste. Dans le cimetière se trouve encore une chapelle du XVIIe siècle abritant un autel et un retable baroque.

En 1782 la paroisse passa du diocèse de Bâle à celui de Besançon.
Une statistique datée de 1851 indique que l'industrie est représentée par un moulin et une tuilerie.

Le bourg fut desservi par une ligne de chemin de fer secondaire à voie métrique qui la reliait à Brebotte et Belfort du 1er octobre 1913 jusqu'au 20 juillet 1932. Cette ligne était l'une des trois exploitées par la Compagnie des Chemins de fer d'intérêt local du Territoire de Belfort et servait notamment à acheminer des produits alimentaires artisanaux conditionnés puis envoyés à Colmar et à Strasbourg.

À la Libération, fin novembre 1944, des combats violents eurent lieu dans le secteur de Suarce, Lepuix-Neuf et Réchésy.

Crédits : Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Réchésy de Wikipédia en français (auteurs)

Eléments remarquables
  • Chapelle,
  • Autelet Retable,
  • Eglise Saint-Jean-Baptiste,
  • Orgue,
  • Borne des trois puissances
 

Rapports d'analyse d'eau