Grandvillars

Grandvillars

Ecartelé au 1) et 4) d'azur aux trois écussons d'argent au 2) et 3) d'azur au coq d’or crêté, barbé, becqué et membré de gueules.

  • Salle communale
    Salle communale
    Grandvillars
  • Nature
    Nature
    Grandvillars
Population
Grandvellais
Nombre d'habitants
3012
Superficie
15,17 km²
Altitude moyenne
339 m (mini) - 413 m (maxi)
Maire
Christian RAYOT
Les adjoints

Jean LOCATELLI (1er Adjoint)
Michelle MARI (2ème Adjoint)
Jean-Marc PELLETIER
Bennaïssa AIT-TALEB
Annissa BRIKH
Virgine COTTET

Date d'entrée dans la Communauté de Communes
1er janvier 2000
Contact Mairie
9 rue Kléber
90600 Grandvillars
Tél : 03 84 27 80 34
Fax : 03 84 23 59 95
Histoire et patrimoine

Grandvillars est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Franche-Comté, chef-lieu de canton.
Ses habitants sont appelés les Grandvellais.

La ville, qui regroupait 3 114 habitants au recensement de 2006, est située sur la route nationale RN19 et la voie ferrée reliant Belfort à Delle et à la Suisse toute proche. Elle est arrosée par un affluent du Doubs, l'Allaine. Sa superficie est de 1517 ha.

À l'époque romaine, Grandvillars était déjà un lieu de passage habité puisqu'un embranchement de la voie romaine Mandeure-Augst et reliant Bourogne à Delle traversait son territoire. Un établissement gallo-romain aurait même occupé le lieu où la ville s'est développée si l'on en croit les vestiges retrouvés vers 1850. On trouve mention du nom du village en 1147 à propos des chapelles de Sainte-Marie et de Sainte-Ursanne que possédait le prieuré de Lanthenans.

Le 15 mai 1226 fut signé à Grandvillars le traité de paix réconciliant le comte Frédéric II de Ferrette et le comte Richard III de Montbéliard. Le fief de Grandvillars fut ensuite l'objet d'un litige entre Renaud de Bourgogne, comte de Montbéliard et l'évêque de Bâle. Différend qui dégénéra en conflit quand Renaud se fut attaqué aux possessions de l'évêché. L'empereur Rodolphe de Habsbourg dut intervenir pour ramener le comte de Montbéliard à la raison. Le fief de Grandvillars fut ainsi partagé entre l'évêché et Henri de Grandvillars, vassal du comte de Montbéliard. C'est à cette époque que le bourg fut fortifié et le château construit.

Des mains de Jeanne de Montbéliard, comtesse de Ferrette, Grandvillars passa en 1347 à Ursule, seconde fille de Jeanne et de Ulrich III de Ferrette. On trouve ensuite un Guillaume puis un Thiébaut, sires de Grandvillars. En 1444 le bourg fut dévasté par les Écorcheurs. Après 1648, Grandvillars, devenu français, est le chef-lieu d'une mairie regroupant également Thiancourt et Morvillars.

La famille des anciens barons de Grandvillars n'eut pas de descendant direct. Une branche cadette de la famille s’était installée à Delémont en Suisse et donna plusieurs notables comme François Conrad de Grandvillers, chevalier de cour et chef bailli de Saint-Ursanne, Saint-Imier et de l’Ajoie. Le XVIIIe siècle vit l'expansion de la famille dans la région de Bâle, dont les membres furent connus sous divers noms tels que Granwiller et Grauwiler. C'est à cette époque qu'aurait été détruit le château féodal. À son emplacement fut construit vers 1787 sur les plans de l'architecte Jean-Baptiste Kléber, le futur général du Premier Empire, un château vendu comme bien national à la Révolution.

En 1828, l'industriel Jean-Baptiste Migeon y installe une fabrique de visserie. L'industrie, qui se développa dans le courant du XIXe siècle, provoqua une augmentation nette de la population qui passa de 761 habitants en 1803 à 1954 en 1872. L'arrivée de nombreux Alsaciens fuyant la germanisation de leur province porta à 3072 le nombre d'habitants en 1911. La voie ferrée et la gare ont été mis en service le 29 juin 1868.

Dans les années 1980, Grandvillars a connu de réelles difficultés économiques avec la suppression de 600 emplois industriels à la suite de la démolition de l’usine du Moulin, de la fermeture des établissements Châtel et de l’arrêt de plusieurs activités sur le site de l’usine des Forges. Cela s’est traduit par une perte de 450 habitants au recensement de 1989.

Crédits : Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Grandvillars de Wikipédia en français (auteurs)

Eléments remarquables
  • Eglise Saint-Martin,
  • Château Kleber,
  • Conciergerie,
  • Ancienne Maison Bruat,
  • Chapelle Notre-Dame-de Montrobert
 

Rapports d'analyse d'eau